Une Fiscalité maintenue

Un cadre fiscal en grande partie maintenu par la gauche portugaise.

Au pouvoir depuis novembre, le gouvernement d’Antonio Costa, fruit d’une alliance entre socialistes et communistes, n’a pas touché au statut de résident non habituel (RNH), dont l’accès a été simplifié depuis le 1er janvier 2013 par son prédécesseur de centre droit, et qui permet aux étrangers qui s’installent au Portugal d’être exonérés d’impôt sur le revenu pendant dix ans.
Un signe que ce dispositif, qui vise à faire entrer des capitaux dans le pays, est considéré comme un succès par l’ensemble des responsables politiques.
En revanche, le nouveau gouvernement a durci le dispositif du « golden visa », qui permet à des étrangers, majoritairement chinois, de s’installer au Portugal, à condition d’y créer une entreprise, de réaliser 500 000 euros d’acquisition immobilière ou d’apporter au moins 1 million d’euros de capitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.